Message du Mouvement des Femmes kurdes en Europe : Halte à la répression du régime fasciste d’Erdogan !

photo-andre-landrain-8-mars-2015 Aujourd’hui, après le coup d’Etat manqué du 15 juillet dernier, Erdogan a fomenté un coup d’Etat civil. Dans tout le pays, depuis quelque mois, les Kurdes sont systématiquement attaqué dans les villes kurdes de Cizire, Sur, Silopi, Nusaybin. Des centaines de civils ont péri dans ces attaques.

123 personnes ont été brûlés vifs dans des sous-sols, des femmes, des enfants, ont été éxécutés publiquement et leurs corps sont restés des semaines exposés dans la rue. Les élus kurdes du HDP ont été arrêtés, et l’immunité parlementaire de 50 députés a été levée. Des journalistes sont systématiquement arrêtés, plus de 20 chaînes de TV ont été interdites de diffusion. Plus de 30 Maires ont été destitués et remplacé par des administrateurs civils à la solde du pouvoir. Les co-maire de Diyarbakir la capitale culturelle et politique des Kurdes de Turquie Gulten Kisanak et Firat Anli sont emprisonné. 13 députés du HDP dont les co-présidents Selehattin Demirtas et Figen Yuksekdag ont été arrêtés la nuit du 3 novembre 2016.

Nous sommes face à un pays qui se détériore de jour en jour et se vide des valeurs de l’humanité. Ces vagues d’arrestation à l’égard des élus kurdes qui ont été élus par 6 millions de voies dans les régions kurdes et les métropoles kurdes sont une attaque envers la volonté politique du peuple kurde. Le programe du HDP est un projet de société qui porte des valeurs fortes, telles que la démocratie, l’égalité femmes-hommes, la représentation de toutes les ethnicités et des croyances.

Les femmes kurdes résistent sur tous les fronts contre la dictature, le patriarcat et les violences sous toutes ces formes. Leyla Birlik, députée du HDP, aurait été agressée lors de sa mise en garde à vue. La co-présidente du DBP (Parti des régions démocratique) a été agressée et torturée, trainée par terre lors de sa mise en garde à vue. La violence étatique n’a plus de limite.

Le peuple kurde, les femmes kurdes, sont descendus et continuent à descendre dans les rues pour protester contre ces attaques et ces répression du régime fasciste de l’Etat Turc.

En tant que représentation Internationale du Mouvement des femmes Kurdes, nous faisons appel à toutes les institutions internationales, Le Conseil Européen des Droits de l’Homme, le Parlement Européen et les Nations Unies à faire pression sur la Turquie afin que cesse immédiatement ces répressions contre les élus et le peuple Kurde.

Nous faisons appel aux Mouvement populaires, aux Mouvement de femmes Internationales à soutenir activement la résistance du peuple Kurde et des femmes kurdes.

Halte à la répression fasciste de l’Etat Turc

Soutenez la résistance du peuple Kurde

Soutenez la résistance des femmes Kurdes qui luttent sans relâche au prix de leur vie !

La Représentation Internationale du Mouvement des femmes Kurdes ; Le Mouvement des Femmes Kurdes en Europe TJKE

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s