#NousToutes : Organisons ensemble une déferlante féministe contre les violences sexistes et sexuelles

déferlande féministeNousToutes, c’est une idée née en juin dernier. Celle d’organiser en France une déferlante féministe contre les violences sexistes et sexuelles. Dans de nombreux pays, sur les 5 continents, des mobilisations exceptionnelles ont eu lieu contre les violences sexuelles que subissent les femmes et les enfants. « A quoi ça sert ?  » pourriez-vous rétorquer « Marcher ne va pas faire reculer les violences ». Faux.

 Lire la suite

Publicités

#NousToutes : Femmes debout, unies contre les violences !

Vous le savez peut-être déjà, #NousToutes est née en juin dernier. Plusieurs militantes féministes ont eu envie d’organiser une déferlante inédite, en France, contre les violences sexistes et sexuelles. Nous avons publié aujourd’hui le texte qci-dessous ui explique pourquoi. Découvrez ce texte et partagez le sur les réseaux sociaux ! Lire la suite

IVG rejeté en Argentine : «Opus Dei, quel facho tu es !»

servante-ecarlate-manifestation-argentine-3

Après 5 mois de mobilisation des militantes et 16h30 de débat mercredi, les sénateurs, dans la nuit, ont rejeté, sous la pression de l’église catholique, le projet de loi instituant l’avortement libre et gratuit qui avait été approuvé par les députés. Ce projet pourrait être représenté l’année prochaine. Lire la suite

Il y a 15 ans, Marie Trintignant… Retrouvons-nous le dimanche 29 juillet à 16h au Père-Lachaise.

Le 1er août 2003, Marie Trintignant meurt des coups portés par Bertrand Cantat. Chaque année, des membres du réseau « Encore féministes ! » se retrouvent autour de sa tombe, au Père-Lachaise, le dimanche précédant l’anniversaire de sa mort. Nous témoignons de notre solidarité avec toutes les femmes victimes d’un conjoint violent.marie-trintignant-cinema Lire la suite

VICTOIRE ! Le gouvernement recule sur l’atteinte sexuelle avec pénétration

En mai, le projet de loi sur les violences sexistes et sexuelles porté par Marlène Schiappa a été débattu à l’Assemblée. Une très forte mobilisation des associations de protection de l’enfance et des citoyens, relayée sur la plateforme Change.org par la pétition de Madeline Da Silva et Lyes Louffok (185 000 signataires) ont dénoncé les dangers de l’article 2. Lire la suite