MMF 2015 – 4ème action mondiale

La Marche Mondiale des Femmes contre les violences et la pauvreté

Le site


Un viol, un assassinat de trop!

Nous sommes indignées face à la politique de domination masculine
prônée et alimentée par le gouvernement Turc !
RASSEMBLEMENT contre la Violence masculine
Samedi 21 février – 15h – Place de la Bastille

Vendredi 13 février 2015, un vendredi noir de plus s’ajoute à l’innombrable série des violences faites à l’égard des femmes en Turquie. Le corps d’Özgecan Aslan (20 ans) est retrouvé en partie brulé, deux jours après le signalement de sa disparition, à Mersin, dans le sud-est de la Turquie. Elle aurait été battue à mort alors qu’elle se défendait du viol dont elle était victime. [suite]

 


Ce mardi 10 février, nous avons fait une action pour exiger du Sénat qu’il mette enfin à l’ordre du jour la loi pour l’abolition de la prostitution déjà votée par l’Assemblée nationale il y a 14 mois !

Cette action était suivies par : Les efFRONTé-e-s, ZéroMacho, Le Mouvement du Nid, les Femen et la Marche Mondiale des Femmes IdF

Trois ami-es (Fatima des Effronté-es, Grégoire du Mouvement du Nid et Rosen) ont été reçu par Gérard Larcher, le président du Sénat : le bilan est que l’inscription à l’ordre du jour du Sénat n’est pas gagnée, mais nous pensons que notre piqure de rappel, très médiatisée et motivée, n’aura pas été vaine.

Continuons à nous mobiliser pour le vote de la loi d’abolition du système prostitueur ! MMF France

Voir l’action : sur dailymotion sur youtube sur 20minutes


Les féministes contre le projet de loi Macron

Après-midi de mobilisation des féministes Pour faire signer la carte pétition

mercredi 28 janvier de 16h à 19h devant le centre commercial Italie 2 Galaxie, place d’Italie

Organisation de Femmes Egalité, Collectif National des Droits des Femmes, CADAC, Les Effrontées, Marche Mondiale des Femmes

Le projet de loi Macron prévoit l’extension du travail du dimanche, en soirée et de nuit dans le commerce. C’est une atteinte grave au code du travail et un pas de plus vers une flexibilité et une exploitation accrue.
Les femmes sont au centre de cette attaque : elles sont majoritaires dans le commerce, où elles cumulent contrats précaires, temps partiels imposés et bas salaires. 73,5 % des vendeurs sont des femmes, 78,5% des caissiers sont des femmes La loi Macron prétend leur permettre de gagner plus en travaillant le dimanche et en soirée. Mais nous savons bien que les compensations en vigueur aujourd’hui dans le commerce vont disparaître avec l’extension et la banalisation de ces horaires de travail. Leur situation va se précariser davantage et mettre encore plus en jeu leur santé, leur vie sociale et familiale, notamment l’organisation de la garde et de l’éducation des enfants.
L’extension du travail du dimanche et en soirée touche l’ensemble de notre organisation sociale. Nous ne voulons pas « vivre pour travailler ».
Les travailleuses et travailleurs du commerce se mobilisent pour dire non à cette dégradation de leurs conditions de vie et de travail.
Nous, organisations féministes, apportons notre soutien à la manifestation d’intersyndicale du 26 janvier à Paris, premier jour de débat à l’Assemblée nationale.
Nous appelons à signer massivement la carte-pétition destinée à F. Hollande, éditée par le collectif composé de syndicats, d’organisations politiques et d’associations.


Année 2015 – 4e Marche Mondiale des Femmes !
Contre les violences et la pauvreté

Du 8 mars 2015 au 17 octobre 2015

L’APPEL

Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous resterons en marche !
Tous les 5 ans depuis l’année 2000, les féministes du monde entier unissent leurs forces pour marcher ensemble avec l’objectif commun de construire un monde basé sur la Paix, la Justice, l’Égalité, la Liberté et la Solidarité. Ce sera de nouveau le cas du 8 mars au 17 octobre 2015.

La Marche Mondiale des Femmes veut rompre avec le patriarcat, le capitalisme et le racisme, les trois systèmes d’oppression qui contrôlent nos vies dans le monde entier.
Les gouvernements, pour satisfaire les pouvoirs économiques et financiers, font deschoix politiques qui engendrent les crises financières, alimentaires, environnementales et sociales. Dans le système d’oppression patriarcale qui est le nôtre, les femmes sont les premières touchées et de plus en plus précarisées.
Nous assistons à une montée de l’ordre moral réactionnaire et des intégrismes religieux qui induisent une montée alarmante des violences faites aux femmes, et particulièrement aux lesbiennes, aux handicapées et aux migrantes.
Nous, Femmes et féministes qui vivons en France :
• Nous dénonçons la casse organisée du service public qui rend l’accès aux soins de plus en plus difficile – fermeture des centres d’IVG, des maternités, voire des hôpitaux… – particulièrement pour les femmes des régions rurales, des quartiers pauvres, les femmes migrantes et les femmes sans papiers ;
• Nous dénonçons le système prostitueur qui organise l’exploitation de la traite et la marchandisation du corps des femmes ;
• Nous dénonçons la montée des idéologies réactionnaires et conservatrices, et les mouvements d’extrême-droite, xénophobes, islamophobes et antisémites, racistes, lesbophobes et sexistes ;
• Nous réaffirmons notre attachement aux principes de la laïcité, seule capable de garantir le respect des droits et des libertés des femmes. Nous revendiquons l’autonomie totale sur nos vies ;
• Nous dénonçons les États et les multinationales qui pillent les ressources naturelles, alimentent les conflits armés – provoquant viols, violences et prostitution – empêchent la souveraineté des peuples sur leurs territoires et perpétuent un système colonialiste en multipliant les interventions militaires
Nous, femmes qui vivons en France, soutenons toutes les initiatives et les dispositifs qui luttent pour l’émancipation des femmes, pour la Paix, la Justice, l’Égalité, la Liberté et la Solidarité entre les femmes et entre les peuples.
Les associations, syndicats et partis politiques signataires de cet Appel s’engagent à soutenir et à participer à la 4e édition de la Marche Mondiale des Femmes.
Plus que jamais nous sommes déterminées à faire entendre notre certitude qu’un autre monde est possible ! Agissons ensemble pour construire des alternatives, RESISTONS !
Entre le 8 mars et le 17 octobre 2015, des actions collectives, en France, comme dans le monde entier, seront organisées sur les cinq thèmes de la 4è Marche Mondiale des Femmes :
– Justice climatique/ souveraineté alimentaire ;
– Violences contre les femmes ;
– Montée des extrêmes (extrême-droite et extrémismes religieux) ;
– Migrations et mondialisation ;
– Travail des femmes et Autonomie financière.
Quelques dates à retenir en 2015
8 mars : Lancement de la Marche partout en France et dans le monde. Départ de la caravane féministe européenne en Turquie, au Kurdistan ;
24 avril : 24 heures de solidarité féministe internationale pour l’anniversaire de la catastrophe Rana Plazza.
6 et 7 juin : AGORA féministe nationale à Nantes ;
19 septembre : Rencontre des Femmes du Bassin méditerranéen à Marseille ;
17 octobre : Clôture de la Marche à Lisbonne – Portugal.


Préparons le 8 mars, journée internationale des luttes de femmes pour Paris – Ile-de-France

Prochaine réunion mardi 20 janvier à 18h30

Bourse du Travail – rue du Château d’Eau – métro République

Présences : MMF Paris IdF, MFPF, Maison des Femmes de Paris, Collectif solidarité Femmes Kobane, FNSF IdF, Attac genre, FAE
Comme prévu, nous n’étions pas beaucoup pour cette première réunion, ce qui ne nous a pas empêché de discuter et de proposer quelques directions (qui ne sont que des propositions pour la prochaine réunion).– Sur la date : tout le monde est d’accord sur le dimanche, il en était de même pour les réponses par mails (6 réponses) ;
– Nous voulons que les luttes et les alternatives des femmes ressortent de manière positive. Cela pourrait être : Les femmes souffrent – Les femmes résistent – Les femmes gagnent ! ;
– Nous voulons visibiliser les résistances et les alternatives créées par les femmes
– Chercher les thèmes sur lesquels nous voudrions mettre la priorité . Chaque thème choisi ferait l’objet d’une expression/action pendant la manifestation. Créer un groupe de travail par thème pour l’organiser (voir l’organisation du 8 mars 2005) ;
– Nous avons : la Solidarité internationale avec les femmes qui luttent ; Contre les extrêmes : extrême-droite et extrêmismes religieux – Justice climatique et souveraineté alimentaire (les graines…) – Migrations et mondialisation – Travail et autonomie financière ; Paix et démilitarisation
– Sur l’Appel, un appel commun pour la MMF2015 ayant déjà été adopté le 6 décembre en réunion nationale, on pourrait le prendre et le remanier pour le 8 mars ;
– Que la banderolle de tête, celle de la MMF puisque c’est l’ouverture de la Marche 2015 ne soit portée que par des femmes
– Le Collectif Femmes Kobane propose de faire un pôle non mixte en solidarité avec les femmes kurdes dans la manifestation, derrière la banderole de tête
– La manifestation pourrait se poursuivre par la soirée de soutien organisée par le Collectif Femmes Kobane à la Parole Errante à Montreuil.
Dans cette soirée, on pourrait faire le lien avec l’ouverture européenne de la marche qui à lieu le 8 mars au Kurdistan turque ; C’est aussi le lancement de la caravane européenne


Nous sommes Charlie

Marche républicaine – dimanche 15h00 République à Nation

Rendez-vous féministe 14h devant Go sports

Encore sous le choc après l’attentat contre Charlie Hebdo, nous dénonçons cette attaque contre la démocratie et la liberté d’expression. A travers cet assassinat politique insupportable, ce sont les valeurs de liberté et d’humanisme qui sont attaquées.
La possibilité de critiquer les religions est un acquis précieux issu de nos luttes. Nous revendiquons la liberté de croire ou de ne pas croire, de ne pas pratiquer, et le droit de remettre en cause le sacré véhiculé par toutes les religions.
Nous réaffirmons notre attachement aux principes de la laïcité.
En tant que féministes, nous dénonçons les régimes et les idéologies intégristes qui, quels que soient leurs dieux, oppriment les femmes et les enferment chaque jour.
Nous refusons aussi tous les amalgames, toute récupération raciste de l’évènement. Nous dénonçons les actes antisémites et toutes les agressions commises contre des musulman-es, en France comme dans le reste du monde. Nous sommes solidaires des millions de musulmanes et musulmans opprimés par la terreur islamique. Nous sommes également solidaires des victimes d’actes antisémistes.
Nous condamnons la logique de terreur à l’œuvre dans cet acte odieux. Nous appelons à ne pas céder à la peur et à continuer nos activités militantes en faveur de la liberté, pour la défense des acquis sociaux, pour l’émancipation des femmes et de tous.
Nous construisons la solidarité entre femmes, les alternatives au système actuel, ici comme ailleurs, en alliance avec d’autres mouvements sociaux, et appelons chacune et chacun à les construire avec nous. [suite]


CARAVANE EUROPEENNE CORPS ET TERRITOIRE

Du 8 mars au 17 octobre

Nous, femmes de la MMF de la Région Europe, serons en marche du 8 mars au 17 octobre 2015 dans une caravane, qui ira de la Turquie jusqu’au Portugal, pour rendre visibles nos diverses réalités, sexuelles, politiques et économiques dans le cadre de notre 4e Action Internationale.
Comme nous le faisons depuis 1998, nous continuerons à travailler à la construction d’un autre monde, en partant de nos estratégies, de nos réflexions et de nos alliances internationales ; en nous réaffirmant dans la résistance, l’affrontement et la construction d’alternatives au modèle patriarcal, capitaliste, raciste, lesbophobe et colonial. [suite]


4e Action Internationale – Appel à l’Action

En 2015, nous, militantes de la Marche Mondiale des Femmes des cinq continents de la planère élèverons nos voix entre le 8 mars et le 17 octobre pour dire haut et fort : « Tant que toutes les femmes ne seront pas libres, nous serons en marche! ». Nous resterons en marche tant que toutes les femmes ne seront pas libres des oppressions générées par le système patriarcal, et colonialiste. Libres de l’accaparement des terres, des semences et des ressources naturelles. Libres de la criminalisation de nos luttes sociales. Libres de la violence qui s’accroît avec l’augmentation des conflits armés et des guerres de type non-conventionnelles, menés par des groupes fondamentalistes, des armées privées, des mafias et de crime organisé. [suite]


Ensemble, réussir la 4e Marche Mondiale des Femmes !

En 2000, 2005 et 2010, la Marche Mondiale des Femmes contre les Violences et la Pauvreté a organisé des actions au niveau des pays, des continents et du monde pour faire entendre la voix des femmes et leur volonté d’un monde plus juste, égalitaire, solidaire, pacifique et libre.
Nous souhaitons que la mobilisation de 2015 soit de nouveau débattue et organisée le plus unitairement possible par l’ensemble des associations, organisations et individu-es souhaitant s’associer à ce mouvement revendicatif mondial.

Réunion du « Collectif national unitaire pour la Marche Mondiale des Femmes 2015 »
Samedi 6 décembre – 9h30 – 17h Bourse du Travail – Paris Salle Jean Jaurès

Publicités