La MMF France

frise

Historique de la Marche Mondiale des Femmes France

C’est le 31 mars 1998, lors d’une réunion au siège du Planning familial, que nous avons entendu parler pour la première fois de cette idée de Marche Mondiale des Femmes, avec la visite de Françoise David, de la Fédération des Femmes du Québec qui faisait un «tour du monde féministe» pour nous convaincre d’une idée un peu mégalomane : faire marcher toutes les femmes du monde, sur les mêmes revendications, aux mêmes moments, dans un maximum de pays et de continents.

Beaucoup des associations et organisations présentes ce jour-là ont été séduites par l’idée.

– Mai 1999 : une association loi 1901 est créée, distincte du Collectif National Droits des Femmes, sous le nom de «Les amies de la Coordination pour la Marche mondiale des femmes». Une association minimum, pour un temps déterminé (le 15 février 2001, le temps de faire le bilan), avec pour seuls buts la gestion financière de l’initiative et l’élargissement.

– Janvier 2001 : Conformément aux décisions prises lors de sa création, la Coordination Française pour la Marche Mondiale des Femmes décide, lors d’une réunion nationale en janvier 2001, de réintégrer, sous la forme d’une commission, le Collectif national pour les Droits des Femmes. Cette commission se réunit régulièrement pour traiter de la suite européenne et mondiale de la Marche, des problèmes relatifs aux femmes dans les autres pays du monde, et de tout ce qui a trait à la mondialisation. La commission garde l’adresse, le téléphone et le mail de l’ex-Coordination.
Elle préparera la Troisième Marche Mondiale des Femmes sans changer de statut.

– Le 19 mars 2006, une assemblée générale constitutive crée l’association «Coordination Française de la Marche Mondiale des Femmes», devenant ainsi complètement indépendante

Juin 2010, les textes français des quatre thèmes de la Marche Mondiale des Femmes écrits en groupes de travail

Publicités