Le 28 septembre : des mobilisations pour le droit à l’avortement

28 septembre : Avortement les femmes décident ! à Paris/Ile de France

Des mobilisations en France : en attente d’autres villes13142629

RASSEMBLEMENT Paris Ile de France

18h30 – Place de l’Opéra Bastille

DOCUMENTAIRE «Les croisés de l’avortement»

et échanges avec des activistes de plusieurs pays.

20h – Salle Traversière – 15bis rue Traversière – Paris12ème

En solidarité avec l’ensemble des femmes européennes, après la lutte exemplaire des espagnoles en 2015, des polonaises en 2016 et des irlandaises en 2018, nous exigeons que les droits des femmes, la liberté à disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe. Au-delà de l’Europe, nous soutenons la mobilisation de la société civile argentine portée par l’énergie des plus jeunes à choisir chacune sa vie.

Nous réaffirmons que :

  • L’avortement est un choix personnel – mon corps m’appartient, je choisis ma vie, je choisis d’avoir ou pas un enfant ;
  • L’accès à l’avortement est un droit ;
  • La clause de conscience pour les professionnel-les de santé doit être supprimée de la loi ;
  • Les délais légaux pour avorter doivent être harmonisés sur ceux des pays les plus progressistes en Europe, et les États doivent tendre vers une dépénalisation totale de l’avortement.
  • Des moyens financiers doivent être donnés pour que les centres pratiquant l’avortement et les centres de planification soient accessibles à toutes sur les territoires ;
  • Des campagnes d’information tous publics sont nécessaires pour pouvoir en parler librement, sans tabou ni jugement ;
  • L’éducation à la vie sexuelle doit être prodiguée à toutes et à tous pour qu’elles et ils puissent avoir des choix libres et éclairés ;
  • La formation aux techniques d’avortement et à l’accompagnement doit faire partie intégrante de la formation initiale des professionnel/les de santé.

 

28 septembre, Avortement les femmes décident ! à Toulouse

Manifestation pour défendre le droit et l’accès à l’avortement,

toutes et tous dans la rue !

Vendredi 28 septembre 2018  -17:30 -19:00

de la place Saint Cyprien jusqu’au Capitole.

Soirée festive à 20h30 – à la Bourse du Travail.

Partout dans le monde, le droit à l’avortement est attaqué. En France le droit à l’IVG existe dans le texte, mais celui-ci est entravé par : Baisse drastique des moyens ; Revendication abusive de certains médecins de la clause de conscience ; Démarches administratives trop longues par rapport aux délais de l’IVG Par conséquent, 5 000 femmes en France sont forcées d’avorter à l’étranger.

28 septembre : Avortement les femmes décident ! à Rouen

Rassemblement

18h – devant le lycée Saint Saëns

Le droit de disposer de son corps est un droit fondamental pour les femmes.

Aucun pays démocratique ne peut dénier ce droit ou en restreindre l’accès.

Nous exigeons que nos gouvernements nationaux, le Parlement européen et le Conseil de l’Europe garantissent ce droit fondamental. Solidarité avec les femmes du monde entier ;

28 septembre : Avortement les femmes décident ! à Rennes

Rencontre le 26 septembre

Sciences Po

Nous avortions, avortons et continueront à avorter ; les luttes des femmes à travers de monde pour obtenir et préserver ce droit.

Pour la Journée mondiale du droit à l’avortement (28 Septembre) Georges Sand l’association féministe de Sciences Po Rennes invite le Planning Familial 35 à venir parler du droit à l’avortement, l’occasion de revenir sur les mobilisations du monde entier (Argentine, Irlande…) mais également de la situation en France !

Entrée libre & Gratuite

28 septembre : Avortement les femmes décident ! au Mans

Rassemblement à 18h

hôpital du Bailleul – La Flèche

Dans cet hôpital, depuis janvier, on ne peut plus avorter. « Sur les cinq gynécologues en poste, trois ont fait valoir leur clause de conscience, qui permet à un médecin de refuser la réalisation d’un acte médical s’il l’estime contraire à ses convictions personnelles. Un autre praticien est parti à la retraite, et ce poste vacant a occasionné une réorganisation des services. Plus aucun professionnel n’est donc en mesure de pratiquer les avortements ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s