#NousToutes : Organisons ensemble une déferlante féministe contre les violences sexistes et sexuelles

déferlande féministeNousToutes, c’est une idée née en juin dernier. Celle d’organiser en France une déferlante féministe contre les violences sexistes et sexuelles. Dans de nombreux pays, sur les 5 continents, des mobilisations exceptionnelles ont eu lieu contre les violences sexuelles que subissent les femmes et les enfants. « A quoi ça sert ?  » pourriez-vous rétorquer « Marcher ne va pas faire reculer les violences ». Faux.



Premier impact : pour toutes les victimes de violences, se rassembler et se mobiliser ensemble, à travers des marches et des rassemblements d’une ampleur inédite nous permet de devenir plus fortes.

Organiser une déferlante féministe crée aussi un événement social dans le pays. La question des violences sexistes et sexuelles s’installe au cœur de l’actualité. On en parle dans toutes les familles, dans tous les médias.

Comme lors de #MeToo, l’impact peut être immense : les victimes sont (enfin) entendues, la question des violences est abordée dans les soirées, les repas de famille, les transformant en lieux de prévention et de sensibilisation ; les enfants entendent que la violence n’est pas normale ; la pression sociale pousse les témoins de violences à réagir plus qu’avant et à intervenir ; les professionnel.le.s en contact avec les femmes victimes sont mieux sensibilisé.e.s ; la détection des violences augmente et la prise en charge s’améliore.

Enfin, cette pression créée par la société peut aussi pousser l’action publique : éducation, formation, aide aux associations, sanctions, places d’hébergements d’urgence, …

Se mobiliser contre les violences a donc un impact immense.

Partout où ces mobilisations ont eu lieu, les féministes racontent à quel point elles ont fait bouger la société. Au Chili, les femmes ont occupé au printemps les universités pour dénoncer le harcèlement sexuel. En Afrique du Sud, les femmes ont marché début août contre le sexisme. Aux États-Unis, la Women’s March de janvier 2017 a marqué par son ampleur et son impact sur la société. En Espagne ou en Italie, les féministes ont déclenché des grèves le 8 mars dernier.

 Bref. Partout dans le monde, des femmes et des hommes se lèvent pour dire stop aux violences.

Et en France ? Si on organisait cette déferlante ? C’est l’idée de #NousToutes : Organiser une déferlante féministe pour en finir avec les violences sexistes et sexuelles.

Première étape : Rassembler des volontaires, c’est à dire toutes celles et ceux qui veulent participer à l’organisation de cette déferlante. Pour devenir volontaire, il suffit de s’inscrire sur http://noustoutes.org.

Si vous êtes à la Fête de l’Huma, on prépare une action surprise pour faire connaître #NousToutes. Si vous voulez participer, inscrivez-vous ici !

Deuxième étape : Nous réunir pour nous organiser ! C’est prévu, le 20 septembre à 19h30 à Paris et en direct sur internet (un système de participation aux échanges sera mis en place pour les personnes connectées) : Je rejoins et je partage l’événement Facebook

Troisième étape : le faire ! On a décidé, avec le Comité d’organisation, que si on avait 2000 volontaires disponibles pour aider le 20 septembre, on se lançait !

Aidez nous à recruter de nouvelles et nouveaux volontaires ! Partagez le site #NousToutes (http://noustoutes.org) autour de vous en proposant à vos amies de s’inscrire : Je partage #NousToutes sur FacebookJe partage #NousToutes sur Twitter

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s